[Total : 12    Moyenne : 3.2/5]

La quantité de feuilles recommandée pour la préparation en tisane est de 5 à 7 grammes de
feuilles pour un litre d’eau bouillante (soit une bonne cuiller à soupe). Il faut utiliser un
récipient en plastique ou mieux en verre pour faire infuser, et éviter un récipient en fer (le fer
réagissant avec l’artémisine).

Il faut verser l’eau bouillante sur les feuilles (ne pas poursuivre
l’ébullition avec les feuilles, car cela détruit l’artémisine), remuer le mélange avec une cuiller
en bois, puis laisser infuser 10 minutes, le récipient étant recouvert. Puis il faut filtrer la tisane
(par exemple dans un tissu pour éviter le contact avec une passoire en fer), presser les feuilles
pour récupérer les reliquats d’artémisine dissoute, et enfin laisser refroidir la tisane.
A noter que l’on peut également utiliser de l’Artemisia annua fraîche, avec des résultats aussi
bons. Il faut alors faire macérer une poignée de feuilles dans de l’eau, puis essorer et boire le
jus, ou encore piler une poignée de plante, presser la pâte obtenue, et boire.
 La posologie de la tisane
Chez l’adulte, la posologie recommandée est de 1 litre par jour en 4 prises de 250 cc. Chez
l’enfant, la posologie est de 15 à 20 cc/kg, c’est-à-dire ½ litre en 4 prises pour un poids de 30
kg (4 fois un pot de yaourt bien rempli), ou 120 à 130 ml en 4 prises pour un poids de 7 kg (4
fois un quart de pot de yaourt).

La feuille d'artemisia annua anti cancer

La feuille d’artemisia annua anti cancer

Lorsque l’administration par voie orale est impossible, (en cas de neuropaludisme avec
coma…), l’administration par voie rectale est possible sous forme de goutte-à-goutte à l’aide
d’une canule rectale, avec la même posologie que par voie orale, c’est-à-dire pour l’adulte un
litre de tisane dans laquelle ont infusé 9 à 10 grammes de feuilles d’Artemisia annua, à répéter
les jours suivants.
La préparation en poudre
La plante peut être directement consommée si elle est parfaitement réduite en poudre. La
poudre peut alors être mélangée aux aliments ; l’alternative est une préparation en gélules. Il
n’existe pas d’études précises concernant la posologie à recommander pour l’utilisation de la
poudre, mais on a constaté empiriquement qu’une dose quotidienne de 500 mg est suffisante
pour faire chuter la parasitémie et ce dosage semble actuellement pouvoir être retenu.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*